Le mot du maire

Lempire, petite commune du Vermandois, dont l’origine remonte au 16ème siècle, est un village d’une centaine d’habitants. Située à égale distance (20 km) de St-Quentin, de Cambrai et de Péronne, sa position géographique, et ses équipements tournés vers l’avenir, lui permettent d’espérer l’arrivée de nouveaux habitants, et donc de nouvelles habitations.

En effet, déjà dotée de l’accès aux opérateurs mobiles, la liaison à la fibre est désormais installée, ainsi que les réseaux de l’assainissement collectif.

Des terrains à bâtir sont proposés à la vente, une carte communale définit les zones constructibles, et le Conseil Municipal a toujours souhaité maintenir les taux des taxes relativement faibles, grâce à une gestion saine et raisonnée.

La commune de Lempire n’est pas isolée, puisqu’elle fait partie des 54 communes de la Communauté de Communes du Pays du Vermandois, dont les compétences sont nombreuses. Je citerai par exemple le service des ordures ménagères, le développement économique, le tourisme, mais aussi l’enfance jeunesse, avec la mise en place d’un foyer rural itinérant « L’Adobus », l’organisation des accueils de loisirs d’été, ainsi que l’existence de 2 multi-accueils et d’une garderie itinérante pour les plus jeunes enfants de 2,5 mois à 4 ans.

Les écoles des villages à proximité, proposent également garderie et cantine, particulièrement intéressantes pour les parents qui travaillent.

Un bulletin municipal semestriel retrace clairement la vie au village et rend compte des réunions du Conseil Municipal et de l’ensemble des délibérations votées. Chacun est ainsi informé des choix, des projets, des dépenses et des recettes. Ce bulletin est complété par la mise en place d’un site internet dont je vous souhaite bonne lecture et bon usage.

 

Thierry Cornaille

Maire de Lempire.